• docteurmarcimperato

Chirurgie de l'obésité - État des lieux et tendances. Une enquête de la FHP-MCO


Le développement de la chirurgie bariatrique coïncide avec une augmentation du taux d'obésité dans la population. Cette chirurgie fait partie du développement du champ d'activité des chirurgiens viscéraux. Elle a un retentissement médiatique majeur. Devant cette expansion spectaculaire, les autorités sanitaires ont voulu analyser cette progression. Ainsi sont apparues des recommandations (HAS), des enquêtes de l’IGAS et de la CNAM ainsi que de la Cour des Comptes.

La FHP-MCO a analysé l'évolution actuelle de l'activité, les modalités de prise en charge et le niveau de respect des recommandations sur les années 2018 et 2019. Cette évaluation s'est essentiellement appuyée sur l’analyse des données du PMSI.


Voici quelques conclusions de cette évaluation :

  • l'activité de chirurgie bariatrique est actuellement en régression depuis 2016 avec une accélération entamée depuis 2019.

  • la sleeve-gastrectomie est la technique la plus répandue actuellement.

  • le taux de décès a nettement diminué puisqu'il est actuellement de 2 pour 10 000 interventions

  • la durée moyenne de séjour est en diminution. La chirurgie en ambulatoire est cependant réservée pour l'instant uniquement à la pose d'anneau gastrique. On voit apparaître un développement important de la mise en place de la réhabilitation précoce ou RAAC (30 % privé, 23 % public)

  • Les recommandations de l'HAS sont respectées dans les ¾ des prises en charge. Dans les autres cas, il existe une difficulté de traçabilité dans le parcours effectué en dehors de l'hospitalisation standard.

  • Les complications entraînant une hospitalisation sont exceptionnelles (0,5 % en réanimation, 0 38 % en soins intensifs.)

  • Il existe une grande discussion (notamment au sein de la SOFFCOMM) sur une activité soumise à autorisation avec seuil d’activité. Si cette activité devait être soumise à 30 séjours/an par exemple alors 32 % des établissements publics et 26 % du privé devraient arrêter cette activité, ce qui affecterait 5 % de l'activité globale nationale.

(NB : concernant les différents sigles de ce post, vous pouvez cliquer dessus pour aller sur les sites concernés et ainsi obtenir la définition du sigle et d'autres informations)

 

Formulaire d'abonnement

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook

©2020 par Dr Marc IMPÉRATO, droits réservés